jeudi 16 mars 2017

Behind the scene de Sarah! Le nouveau clip d'Alicocha!

photo8 photo4 photo23 photo17 photo5 photo10 photo22 photo3 photo28 photo18 photo16

Producer: Evren Boisjoli
Director: Jeremy Comte
Director of Photography: Derek Brancombe
Editor: Jeremy Comte
 Colorist: Derek Branscombe
 Mix and sound design: Jacob Gauthier Robitaille
Executive Producer: Matai, Lamajeure Montreal//
Sound Engineer: Edmond Denton
Assistant Camera: François Bouchard Grip: Roland Cody Laroque
Gaffer: Jason Goodall
Best Boy: Gabriel Lemay
Best Boy: Hugo-Alexandre Coderre
 Make Up: Natasha Pereira
Stylist : Amanda Van der Diebes
Photographer: Gaëlle Leoyer

vendredi 30 décembre 2016

Photographe: travailleur autonome!

STING

Au mois de novembre j'ai "célèbré" mon premier anniversaire en tant que photographe à temps plein. Je ne pourrais pas être plus heureuse de faire ce métier: un travail passionnant qui me permet de mettre de l'avant ma créativité et mon côté artistique. Je dis souvent que c'est "spécial" quand on s'attarde à ça, mais je paye mon loyer avec ce qui se passe et ce que je vois dans ma tête. En effet c'est un peu ainsi que la photographie fonctionne. Chaque photographe aura sa propre version, sa propre perspective d'une image car tout se passe dans notre cerveau selon notre vision artistique.

Je tenais à vous raconter tout cela car derrière cette nouvelle carrière se cache également une nouvelle vie de travailleur autonome. Beaucoup de gens me parlent de cet aspect de ma vie, se posent beaucoup de questions et se demandent s'ils se sentent d'attaque pour faire le grand saut. Pour ceux qui ne le savent pas, j'ai lâché mon travail au dans un restaurant du jour au lendemain. Je sentais que j'étais arrivée à un point tournant et que je devais provoquer un changement. C'est donc avec à peine 100$ dans mon compte en banque que j'ai donné mon deux semaines de préavis à ma patronne, et je me suis lancée dans cette nouvelle aventure.

J'en ai parlé à quelques personnes autour de moi et elles m'ont toutes dit la même chose: que l'instinct de survie embarque assez vite lorsque tu deviens travailleur autonome. En effet, ne dépendant plus d'une paye aux deux semaines, tu dois constamment te mettre de l'avant, ne jamais t'asseoir sur tes lauriers et sans cesse foncer. Est-ce évident d'être travailleur autonome et de ne jamais savoir ce qui nous arrivera dans un mois ou dans une semaine? Non ce ne l'est pas. Mais ça en vaut la peine, car à long terme, je suis beaucoup plus heureuse qu'avant.

Je ne vais pas vous mentir, ça m'arrive de temps en temps de n'avoir que 20$ en banque pour quelques jours. Est-ce que je suis stressée, oui bien sûr! Mais n'oubliez jamais que tout finit toujours par s'arranger. Il faut seulement savoir prévoir et planifier en conséquence. Donc si vous aussi vous voulez vous lancer en affaire, go allez foncez! Ce ne sera pas facile la première année et il faut que vous sachiez que parfois vous aurez à travailler 50h semaine et +, terminer à minuit et n'être payé que si vous n'en faisiez que 20h semaine, mais ça vaut tout de même la peine. Et puis une carrière ça se travaille et ça se construit, ne l'oubliez pas! C'est fou ce qui m'est arrivé en seulement un an! Merci donc à tous mes clients qui m'ont fait confiance depuis le début!

Mon dernier conseil: entourez-vous de gens, d'amis, d'artistes et d'entrepreneurs qui pourront vous inspirer dans vos démarches et même vous conseiller à l'occasion. Plus on parle aux gens autour de nous, plus on trouve des motivations afin de se dépasser et l'envie d'en apprendre plus chaque jour. Car oui, on ne cesse jamais de s'améliorer.

Pour terminer voici un résumé en images depuis mes débuts en photographie. Plusieurs projets persos et contrats qui m'ont rendue très heureuse. 
LIzzie3 KarineXMaïna SC3 Val4 ChaDirtyDirty photo17 photo14 84350037 Yoloune photo7 Cha2 photo4 Yilin photo4 MariaBeauty Carolane copy
Ma2kit1.2

hakim1.2
Luke Maybe RobertForster2 photo5.3 700_9928 MaxLF
madamefleurs prise3 Miyano2photo36 lèvres copy lips neck BW1